Dell recommande Windows 8.

Sécurité : Microsoft rate l’examen AV-Test

Guillaume Rameaux, Journaliste Informatique | 1/23/2013 | Publier un commentaire

Guillaume Rameaux
Microsoft doit-il renforcer ses outils de sécurité ? Oui, à en croire les derniers tests réalisés par AV-Test. L’institut allemand spécialisé dans la recherche antivirus vient d’épingler deux logiciels Microsoft dans sa dernière livrée d’analyses. AV-Test soumet les applications des principaux éditeurs du marché de la sécurité à plusieurs dizaines de milliers de malwares, de la faille 0-day à la menace fréquente et connue, pour vérifier leurs capacités de détection, de réparation et d’ergonomie. Côté grand public, c’est Security Essentials 4.1 qui se voit refuser la certification AV-Test. Côté Entreprise, Forefront Endpoint Protection 2010 est lui aussi recalé. AhnLab V3 Internet Security 8.0 et PC Tools Internet Security 2012 ont également échoué aux tests pour les solutions Particuliers.

Les notes sont rudes pour la firme de Redmond :

  • Security Essentials
      – Protection : 1,5/6
      – Réparation : 3/6
      – Ergonomie : 5,5/6
    • Forefront Endpoint Protection
        – Protection : 1,5/6
        – Réparation : 2,5/6
        – Ergonomie : 5,5/6

    Microsoft aurait-il plus soigné la forme que le fond ?

    La société n’a en tout cas pas tardé à réagir à ces tests va le blog du Centre de protection contre les malwares. « Il est difficile pour les organisations indépendantes de tests anti-malwares de concevoir des essais conformes aux conditions réelles auxquelles sont confrontés les clients », souligne Joe Blackbird, Program Manager. Microsoft affirme prioriser son travail en fonction de l’impact potentiel chez ses utilisateurs.

    Selon le responsable, les malwares non détectés par Security Essentials et Forefront Endpoint Protection au cours du test n’ont impacté que 0,0033 % des utilisateurs. Et alors que AV-Test indique qu’en décembre, les deux produits concernés n’auraient détecté que 78 % des menaces 0-day sur un échantillon de 100 malwares, Microsoft précise que ses propres données récoltées à partir de centaines de millions de systèmes montrent que 99,997 % de ses clients victimes d’une faille 0-day n’ont pas rencontré les malwares utilisés dans le test.

    Environ 10 % des malwares récents (entre 2 et 3 mois) auraient également échappé à la détection des softs Microsoft. Là encore, Joe Blackbird conteste les tests réalisés. Après avoir effectué une recherche spécifique de ces fichiers sur les machines de ses clients, il remarque que 94 % de ces malwares non détectés n’ont jamais été rencontrés.

    Dernière remarque pour sa défense, Microsoft aurait traité en décembre 20 millions de fichiers potentiellement malicieux et en aurait tiré des nouvelles protections qui ont bloqué 4 millions de malwares sur près de 3 millions d’ordinateurs. « Ces 4 millions de fichiers auraient pu impacté nos clients si nous ne les avions pas traité en priorité », explique le responsable. Celui-ci conclut néanmoins en reconnaissant l’intérêt des tests indépendants et affirme son engagement à réduire cette marge de 0,0033 % à 0.



Les blogs et commentaires publiés sur EnterpriseEfficiency.com ne reflètent pas les vues de TechWeb, EnterpriseEfficiency.com ou de leurs sponsors. TechWeb, EnterpriseEfficiency.com et leurs sponsors déclinent toute responsabilité quant aux commentaires, réclamations ou avis publiés sur le site par les auteurs et bloggeurs. Ils ne peuvent se substituer à votre propre recherche et ne doivent pas être utilisés à des fins commerciales ou autres.

Plus de billets de Guillaume Rameaux
Guillaume Rameaux   8/30/2013   0 commentaires
Un data warehouse SQL Server basé sur une appliance full flash de 240 To ? Voici une infrastructure qui ferait rêver plus d'un DBA. Et c'est ce que propose aujourd'hui Violin Memory et ...
Guillaume Rameaux   8/28/2013   0 commentaires
Le podium est désormais au complet. Les trois principaux OS mobile ont leur application Office. Après que les terminaux Windows Phone 8 en ait bien évidemment eu la primeur en novembre ...
Guillaume Rameaux   8/26/2013   0 commentaires
Y aurait-il de l’eau dans le gaz entre Microsoft et Nokia ? Les deux partenaires ont fait le pari d’affronter ensemble les deux mastodontes de la téléphonie mobile Apple et Google. Depuis ...
Guillaume Rameaux   8/23/2013   0 commentaires
Guillaume Rameaux   8/21/2013   0 commentaires
Les faits sont les faits. Microsoft a perdu de l’argent avec sa tablette Surface. Lancée en grande pompe il y a moins d’un an, la machine conçue par Microsoft peine à s’imposer face à ...
Documents
AVEC LE SOUTIEN DE DELL
VIDEOS
WINDOWS CLIENT
WINDOWS SERVER
Dernières émissions archivées.
Les études montrent que les utilisateurs métier perçoivent le département IT comme une barrière à la consumérisation dans l’entreprise.
© 2014 UBM TechWeb - Déclaration de confidentialité