Dell recommande Windows 8.

Azure au pays des kangourous

Guillaume Rameaux, Journaliste Informatique | 5/29/2013 | Publier un commentaire

Guillaume Rameaux
Azure a le vent en poupe. La plateforme cloud de Microsoft séduit de plus en plus d’entreprises partout dans le monde. Et pour répondre à la demande croissante, Microsoft est obligée d’élargir son infrastructure. C’est en Australie que se situe le nouveau terrain de conquête de l’éditeur. La firme de Steve Ballmer vient en effet d’annoncer la création de deux nouveaux datacenters dans les États de Nouvelles-Galles du Sud et de Victoria. Ces centres interconnectés permettront d’offrir aux clients de l’île une plateforme redondante avec la garantie que les données ne quittent pas le territoire australien. « Nous savons que fournir des capacités de reprise après sinistre tout en assurant que les objectifs de souveraineté des données sont respectés est un aspect critique pour beaucoup de nos clients », indique Toby Bowers, Responsable de la branche Server & Tools en Australie.

iCareHealt, fournisseurs d’outils informatiques pour le monde médical, sera un des premiers à en bénéficier. Le groupe minier australien Fortescue Metals Group a de son côté mis en place une architecture hybride avec une appliance de stockage StorSimple (société rachetée par Microsoft en 2012) sur site, pour des raisons de performances et de sécurité, et des ressources dans le cloud Azure pour davantage de flexibilité, le tout administré via System Center 2012.

Inauguration prévue au deuxième semestre 2014
Les infrastructures Windows Azure sont actuellement composées de huit datacenters répartis en Amérique du Nord (Illinois, Texas, Californie et Virginie), en Europe (Amsterdam et Dublin) et en Asie (Hong-Kong et Singapour). Et il va falloir patienter quelque peu avant de voir les deux nouveaux centres australiens sortir de terre puisque, de l’aveu même de Satya Nadella, Présidente de la division Server & Tools, il faut généralement compter entre douze et dix-huit mois entre l’annonce d’une implantation géographique et la mise en production des infrastructures.

Cette dernière a précisé au quotidien australien The Age que les infrastructures ne délivreraient que les services IaaS (Infrastructure-as-a-Service) et PaaS (Platform-as-a-Service) de Windows Azure et non des applications comme Office 365. Une affirmation qui ne semble pas convaincre John Brand, analyste chez Forrester, pour qui Microsoft devra satisfaire à une demande forte des utilisateurs pour des offres hébergées comme Office 365, Exchange Online ou SharePoint Online.

Le mois dernier, l’éditeur annonçait devoir doubler sa capacité de stockage et de calcul tous les 6 à 9 mois pour répondre aux besoins exprimés par ses clients. Chaque jour, ce sont en effet 1 000 nouveaux clients qui viennent grossir les rangs de la communauté des utilisateurs Azure. Un engouement qui devrait se faire sentir sur les prochains résultats du groupe puisque sur les douze derniers mois de l’année, les différentes offres Windows Azure ont généré pour Microsoft un chiffre d’affaires de plus d’un milliard de dollars.



Les blogs et commentaires publiés sur EnterpriseEfficiency.com ne reflètent pas les vues de TechWeb, EnterpriseEfficiency.com ou de leurs sponsors. TechWeb, EnterpriseEfficiency.com et leurs sponsors déclinent toute responsabilité quant aux commentaires, réclamations ou avis publiés sur le site par les auteurs et bloggeurs. Ils ne peuvent se substituer à votre propre recherche et ne doivent pas être utilisés à des fins commerciales ou autres.

Plus de billets de Guillaume Rameaux
Guillaume Rameaux   8/30/2013   0 commentaires
Un data warehouse SQL Server basé sur une appliance full flash de 240 To ? Voici une infrastructure qui ferait rêver plus d'un DBA. Et c'est ce que propose aujourd'hui Violin Memory et ...
Guillaume Rameaux   8/28/2013   0 commentaires
Le podium est désormais au complet. Les trois principaux OS mobile ont leur application Office. Après que les terminaux Windows Phone 8 en ait bien évidemment eu la primeur en novembre ...
Guillaume Rameaux   8/26/2013   0 commentaires
Y aurait-il de l’eau dans le gaz entre Microsoft et Nokia ? Les deux partenaires ont fait le pari d’affronter ensemble les deux mastodontes de la téléphonie mobile Apple et Google. Depuis ...
Guillaume Rameaux   8/23/2013   0 commentaires
Guillaume Rameaux   8/21/2013   0 commentaires
Les faits sont les faits. Microsoft a perdu de l’argent avec sa tablette Surface. Lancée en grande pompe il y a moins d’un an, la machine conçue par Microsoft peine à s’imposer face à ...
Documents
AVEC LE SOUTIEN DE DELL
VIDEOS
WINDOWS CLIENT
WINDOWS SERVER
Dernières émissions archivées.
Les études montrent que les utilisateurs métier perçoivent le département IT comme une barrière à la consumérisation dans l’entreprise.
© 2019 UBM TechWeb - Déclaration de confidentialité