Dell recommande Windows 8.

M-10 avant la fin de XP et Windows 8 ne convainc toujours pas

Guillaume Rameaux, Journaliste Informatique | 6/7/2013 | Publier un commentaire

Guillaume Rameaux
La data fatidique se rapproche de jour en jour. Il vous reste aujourd’hui exactement 10 mois avant que le support de Windows XP ne prenne officiellement fin. À compter du 8 avril 2014, les clients et partenaires Microsoft ne recevront plus de mises à jour de sécurité et ne pourront plus faire appel à l’éditeur pour recevoir une aide technique au sujet de l’OS lancé en 2001.

Microsoft pousse donc les utilisateurs à migrer à minima vers Windows 7 et met en avant Windows 8 pour les usages mobiles en entreprises. « Des organisations comme BT PLC, Emirates Airlines, l’université Seton Hall et Toyota Racing Development ont migré de XP vers Windows 7 et déploient Windows 8 pour répondre à leurs besoins de mobilité, indique Erwin Visser, Directeur de la division commerciale Windows, dans un billet de blog. Des entreprises qui « apprécient particulièrement Windows 8 pour son support des technologies tactiles », souligne ce dernier. Face au succès mitigé de son nouvel OS, la firme de Redmond met donc en avant des scénarios de migration hybrides et se garde bien de promouvoir un environnement full Windows 8. « Pour beaucoup d’entreprises, le meilleur choix sera de déployer Windows 8 côte à côte avec Windows 7 pour certains scenarios précis, comme le déploiement de tablettes pour les employés nomades », poursuit Erwin Visser.

Selon une étude du cabinet Forrester publiée le 16 mai dernier, XP serait toujours présent sur 38 % des PCs dans les entreprises européennes et nord-américaines et 76 % des entreprises interrogées indiquent que les nouvelles machines déployées tournent sous Windows 7. « En raison des efforts déjà fournis pour la migration vers Windows 7 et des bénéfices toujours incertains de Windows 8, il y a peu de chance que les professionnels informatiques ne fassent évoluer leur système d’exploitation principal de Windows 7 vers Windows 8, voire même aucune », écrit l’analyste David Johnson. Sur le poste de travail professionnel, l’avenir de Windows 8 semble donc compromis.

L’application est reine
Et si Microsoft espère tirer son épingle du jeu grâce à la croissance fulgurante des tablettes et des machines hybrides, l’éditeur va devoir faire face à une concurrence très rude. Beaucoup de terminaux mobiles dans les entreprises sont aujourd’hui des appareils personnels utilisés par les salariés pour accéder aux informations et applications de leur société. Et à l’heure actuelle, les utilisateurs privilégient iOS et Android. Si les équipes informatiques sont effectivement séduites à l’idée d’avoir un environnement homogène avec un OS unique supportant les mêmes applications sur un poste de travail et une tablette, Windows 8 ne dispose pas encore d’un écosystème applicatif suffisamment riche pour attirer les utilisateurs.

En effet, si tous les softs Windows 7 sont a priori compatibles et donc censés fournir une longueur d’avance au système Microsoft, le Windows Store manque encore cruellement d’applications natives et tactiles Windows 8 qui font la force de ses concurrents. « Le marché des tablettes repose sur l’accès simple et rapide à l’information, de sorte que la disponibilité des applications et l’expérience qu’elles proposent sont critiques, souligne David Johnson. Tant qu’il n’y aura pas davantage d’applications disponible pour l’interface tactile Windows 8, Forrester estime que Microsoft aura des difficultés à éloigner les clients Apple et Google des iPads et tablettes Android ».

Tout n’est donc pas perdu pour Microsoft qui dispose d’une force de frappe importante pour attirer les développeurs sur ses plateformes. Et si les chiffres de ventes lui sont encore défavorables, Forrester note néanmoins dans son étude que 20 % des professionnels de l’information déclarent avoir un intérêt pour Windows 8 sur une tablette professionnelle et 38 % sur un PC d’entreprise. Reste à concrétiser cet intérêt.



Les blogs et commentaires publiés sur EnterpriseEfficiency.com ne reflètent pas les vues de TechWeb, EnterpriseEfficiency.com ou de leurs sponsors. TechWeb, EnterpriseEfficiency.com et leurs sponsors déclinent toute responsabilité quant aux commentaires, réclamations ou avis publiés sur le site par les auteurs et bloggeurs. Ils ne peuvent se substituer à votre propre recherche et ne doivent pas être utilisés à des fins commerciales ou autres.

Plus de billets de Guillaume Rameaux
Guillaume Rameaux   8/30/2013   0 commentaires
Un data warehouse SQL Server basé sur une appliance full flash de 240 To ? Voici une infrastructure qui ferait rêver plus d'un DBA. Et c'est ce que propose aujourd'hui Violin Memory et ...
Guillaume Rameaux   8/28/2013   0 commentaires
Le podium est désormais au complet. Les trois principaux OS mobile ont leur application Office. Après que les terminaux Windows Phone 8 en ait bien évidemment eu la primeur en novembre ...
Guillaume Rameaux   8/26/2013   0 commentaires
Y aurait-il de l’eau dans le gaz entre Microsoft et Nokia ? Les deux partenaires ont fait le pari d’affronter ensemble les deux mastodontes de la téléphonie mobile Apple et Google. Depuis ...
Guillaume Rameaux   8/23/2013   0 commentaires
Guillaume Rameaux   8/21/2013   0 commentaires
Les faits sont les faits. Microsoft a perdu de l’argent avec sa tablette Surface. Lancée en grande pompe il y a moins d’un an, la machine conçue par Microsoft peine à s’imposer face à ...
Documents
AVEC LE SOUTIEN DE DELL
VIDEOS
WINDOWS CLIENT
WINDOWS SERVER
Dernières émissions archivées.
Les études montrent que les utilisateurs métier perçoivent le département IT comme une barrière à la consumérisation dans l’entreprise.
© 2019 UBM TechWeb - Déclaration de confidentialité