Dell recommande Windows 8.

Rien de nouveau sous le nuage

Guillaume Rameaux, Journaliste Informatique | 6/21/2013 | Publier un commentaire

Guillaume Rameaux
Étrange timing. Plongée en pleine affaire Prism, Microsoft publie une étude sur la « sécurité, confidentialité et fiabilité » du cloud computing. Rappelons que Prism serait un programme de la NSA lui permettant d’accéder aux serveurs des géants américains du web (Microsoft, Facebook, Google, Yahoo, YouTube,…) afin de récolter les données de leurs utilisateurs. Bien que tous les différents acteurs aient pour l’heure nié l’existence d’un tel programme, l’affaire ne risque pas d’accroître la confiance des entreprises dans les services cloud qu’on leur propose à longueur de temps.

Et c’est donc dans ce contexte un peu particulier que Microsoft décide de publier sa nouvelle étude réalisée par comScore auprès de 200 PME françaises, dont la moitié utilisatrices de services cloud (stockage, email, calendrier, productivité en ligne, CRM, bases de données, hébergement ou administration d’applications, administration et sécurisation de poste de travail, ERP et/ou capacité de calcul pour l’exécution de code d’application).

Concernant « la nature des freins rencontrés dans leur transition vers le cloud », les réponses semblent ne pas avoir beaucoup évolué depuis les débuts de la vague cloud computing il y a quelques années. Inquiétudes sur la sécurité des données (60 %), craintes d’une perte de contrôle sur ces données (56 %) ou encore, doutes sur la fiabilité du cloud (54 %) sont toujours bien présents dans les entreprises. « Il existe un fossé important entre les perceptions et la réalité de la pratique », souligne Adrienne Hall, Directrice Générale de l’initiative « Trustworthy Computing » chez Microsoft, qui consiste à prouver aux clients de l’entreprise la fiabilité de ses offres. Le communiqué de la firme va même jusqu’à parler de « préjugés des réfractaires » pour évoquer ces sociétés inquiètes (à juste titre) quant à la sécurité de leurs données.

L’étude comScore vient donc balayer ces « préjugés » et indique que « 96% des PME ayant fait le choix du Cloud ont gagné en sécurité par rapport à leurs solutions antérieures sur site, notamment pour ce qui est des mises à jour, des systèmes et des antivirus ainsi que de l’émission des bulletins de sécurité, 68% constatent un niveau de confidentialité supérieur et 88% témoignent d’un gain en matière de disponibilité de services ».

Pour aider les entreprises qui souhaiteraient franchir le pas vers une solution cloud, Microsoft indique avoir mis à jour son outil Cloud Security Readiness Tool (CSRT). Ce formulaire d’une trentaine de questions va déterminer le niveau de maturité informatique de l’entreprise et indiquer la démarche à suivre pour adopter l’informatique en nuages en conformité avec les recommandations des grandes instances de régulation. La nouvelle version inclut désormais les standards requis par l’Agence européenne chargée de la sécurité des réseaux et de l'information (ENISA) et par le BSI Group (British Standards Institution).



Les blogs et commentaires publiés sur EnterpriseEfficiency.com ne reflètent pas les vues de TechWeb, EnterpriseEfficiency.com ou de leurs sponsors. TechWeb, EnterpriseEfficiency.com et leurs sponsors déclinent toute responsabilité quant aux commentaires, réclamations ou avis publiés sur le site par les auteurs et bloggeurs. Ils ne peuvent se substituer à votre propre recherche et ne doivent pas être utilisés à des fins commerciales ou autres.

Plus de billets de Guillaume Rameaux
Guillaume Rameaux   8/30/2013   0 commentaires
Un data warehouse SQL Server basé sur une appliance full flash de 240 To ? Voici une infrastructure qui ferait rêver plus d'un DBA. Et c'est ce que propose aujourd'hui Violin Memory et ...
Guillaume Rameaux   8/28/2013   0 commentaires
Le podium est désormais au complet. Les trois principaux OS mobile ont leur application Office. Après que les terminaux Windows Phone 8 en ait bien évidemment eu la primeur en novembre ...
Guillaume Rameaux   8/26/2013   0 commentaires
Y aurait-il de l’eau dans le gaz entre Microsoft et Nokia ? Les deux partenaires ont fait le pari d’affronter ensemble les deux mastodontes de la téléphonie mobile Apple et Google. Depuis ...
Guillaume Rameaux   8/23/2013   0 commentaires
Guillaume Rameaux   8/21/2013   0 commentaires
Les faits sont les faits. Microsoft a perdu de l’argent avec sa tablette Surface. Lancée en grande pompe il y a moins d’un an, la machine conçue par Microsoft peine à s’imposer face à ...
Documents
AVEC LE SOUTIEN DE DELL
VIDEOS
WINDOWS CLIENT
WINDOWS SERVER
Dernières émissions archivées.
Les études montrent que les utilisateurs métier perçoivent le département IT comme une barrière à la consumérisation dans l’entreprise.
© 2019 UBM TechWeb - Déclaration de confidentialité